Les Incroyables Chambres de la Pyramide Rouge en Égypte

Aujourd’hui je vais faire une légère infidélité à mes préférences narratives car je n’arriverai pas à garder le meilleur pour la fin. C’est pourquoi nous allons effectivement commencer par la visite de l’intérieur de la Pyramide Rouge qui nous tend les bras dès l’arrivée à Dahchour. Ce serait bête de s’en priver.

Nous voici arrivés dans la première pièce de la 3eme plus grande pyramide d’Égypte. Première pièce qui comme les deux suivantes, présente un plafond en encorbellement qui n’est pas sans rappeler la Grande Gallerie de la Pyramide de Khéops. En terme de similitude, vous remarquerez également comment le bloc présent au-dessus de l’entrée de chaque pièce est exactement le même, en proportions, que celui de la Chambre du Roi, toujours dans la Pyramide de Khéops. Un schéma architectural dont les récurrences ne sauraient être expliquées uniquement par le hasard ou une supposée transmission de connaissances de Snéfrou à son fils Khéops, ou tout du moins leurs architectes respectifs.

Détails du prochain voyage Égypte http://www.revelations-of-the-ancient-world.com/fr/voyage-egypte-ancienne

A Quoi Servaient les Excroissances du Coricancha à Cusco?

Bonjour à toutes et à tous, aujourd’hui nous sommes à Cusco, l’ancienne capitale inca, au cœur du Pérou. Et au cœur de Cusco se trouve un temple initialement nommé, au temps des incas, Intikancha ou Intiwasi, temple alors dédié à Inti, le dieu soleil. C’est pour cela que lorsque l’on parle de Coricancha aujourd’hui, il est généralement traduit par temple du soleil. Ravagé par la guerre du XVIe siècle contre les conquistadors espagnols, la plupart des pierres rescapées de cet horrible prise de pouvoir qui composent ce lieu constituent aujourd’hui les fondations de l’église Santo Domingo, ou tout au mieux, quelques arrêts sur l’histoire inca. Mais comme nous allons le voir dans cette vidéo, ce sur quoi certains ne s’arrêtent á peine, sont en fait de formidables témoignages des techniques de construction inca qui soulèvent des questions aux réponses aléatoires et quelques fois peu convaincantes.

Détails prochain voyage Pérou + Bolivie http://www.revelations-of-the-ancient-world.com/fr/voyage-perou-bolivie-mysteres-incas/

Abousir – Dévasté par un Cataclysme ou Simple Oeuvre du Temps?

Si nous traversons actuellement le désert, c’est que nous partons d’ Abou Ghorab pour nous rendre à Abousir. Abou Ghorab c’est ce site unique en Egypte où l’on trouve des cuves que l’on dit sacrificielles. Voici le lien de la vidéo qui était consacrée à ce site.

Détails du prochain voyage Égypte http://www.revelations-of-the-ancient-world.com/fr/voyage-egypte-ancienne

Vidéo Abou Ghorab https://youtu.be/kexa80mhBNc

Alors que la bonne humeur va bon train entre les passionnés qui découvrent ce site impressionnant, les rapides pauses photos permettent de se rendre compte de l’échelle tout à fait impressionnante de ces restes d’escaliers en calcaire. Si Abou Ghorab est unique pour ses cuves, Abousir l’est tout autant pour ces fameux escaliers que l’on ne trouve qu’ici et sur leur emplacement d’origine.

Les restes de cette zone cataclysmique créent un labyrinthe dans lequel on se faufile au gré des blocs qui jonchent le sol.

Ce labyrinthe fait qu’il est difficile de retrouver une cohérence á l’ensemble, á tel point que les équipes de restauration du ministère des antiquités n’ont jamais vraiment cherché á reconstituer le site pour lui redonner une peau neuve en vue de l’ouverture au public de ce lieu magique. S’il est interdit au public aujourd’hui, il faut savoir que ce site composé de 7 pyramides était un temps ouvert au public, puis en raison de sa non fréquentation, la décision a été prise de le fermer et en interdire l’accès. Espérons qu’un jour le monde aura de nouveau le droit d’y aller en toute quiétude. Je crains malheureusement qu’en conservant son état actuel, il n’intéresse pas le touriste lambda. Tant mieux, cela nous permet de nous imprégner de ces vestiges sans pareil.

Si nous traversons actuellement le désert, c’est que nous partons d’Abou Ghorab pour nous rendre à Abousir. Abou Ghorab c’est ce site unique en Egypte où l’on trouve des cuves que l’on dit sacrificielles. Voici le lien de la vidéo qui était consacrée à ce site.

Alors que la bonne humeur va bon train entre les passionnés qui decouvrent ce site impressionnant, les rapides pauses photos permettent de se rendre compte de l’echelle tout à fait impressionnante de ces restes d’escaliers en calcaire. Si Abou Ghorab est unique pour ses cuves, Abousir l’est tout autant pour ces fameux escaliers que l’on ne trouve qu’ici et sur leur emplacement d’origine.

Les restes de cette zone cataclysmique créent un labyrinthe dans lequel on se faufile au gré des blocs qui jonchent le sol.

Ce labyrinthe fait qu’il est difficile de retrouver une cohérence á l’ensemble, á tel point que les équipes de restauration du ministère des antiquités n’ont jamais vraiment cherché á reconstituer le site pour lui redonner une peau neuve en vue de l’ouverture au public de ce lieu magique. S’il est interdit au public aujourd’hui, il faut savoir que ce site composé de 7 pyramides était un temps ouvert au public, puis en raison de sa non fréquentation, la décision a été prise de le fermer et en interdire l’accès. Espérons qu’un jour le monde aura de nouveau le droit d’y aller en toute quiétude.

Pourquoi les Mystérieuses Cuves d’Abou Ghorab Ne Sont Pas Sacrificielles

C’est parti pour la découverte de ce que l’on appelle les cuves sacrificielles d’ Abou Ghorab !!
Détails du prochain voyage Égypte https://goo.gl/UDdjCQ

Séparé en deux véhicules, nous empruntons des routes annexes, parfois même des passages très exigus dans lesquels il est difficile de tourner. Mais cette concession c’est pour pouvoir accéder à un site unique, réputé, mais dont l’accès s’organise de manière assez spéciale comme vous pouvez le constater sur ces images. On est effectivement loin de l’ Égypte scintillantes des temples de Louxor. Cependant ce qui nous attend en vaut 1000 fois la peine, croyez-moi. Une fois nos guêtres posées en lisière de désert après 30 minutes de conduite purement a l’égyptienne, nous attendons le reste du groupe qui, discrétion oblige, a dû se garer à 100m de nous.

Les plus impatients tenteront maladroitement de jeter un coup d’œil à travers le portail qui nous offre la magnificence du Sahara à perte de vue. Mais comme le disait si bien la Fontaine, rien ne sert d’être une fourmi, il faut partir avec un fromage en son bec…enfin quelque chose dans le genre.

INCROYABLE PÉROU VU DU CIEL – SACSAYHUAMAN – OLLANTAYTAMBO ET PLUS – DRONE

C’est depuis la place des armes de Cusco que nous entamerons notre périple péruvien. Cusco, sa proche banlieue, et leurs 500 000 habitants sont blottis au cœur de la cordillère Andes. C’est ce décor tout à fait inhabituel qui marque le point de départ de tous les passionnés désirant découvrir les sites antiques comme Sacsayhuaman, Ollantaytambo sans oublier le Machu Picchu qui demandera une logistique un peu plus réfléchie que les sites précédemment cités.

Détail du prochain voyage Pérou + Bolivie https://goo.gl/WM6RtG

Ce que les Égyptologues ne disent pas sur les Textes Anciens – Épisode 1

Bonjour à tous, aujourd’hui nous allons plonger ensemble dans la complexe interprétation des textes anciens traitant de l’ Égypte. A vrai dire, au delà de la ou les interprétations que l’on peut en faire, nous allons voir comment l’ égyptologie trie les informations qui servent un postulat de départ au détriment d’informations hautement intéressantes mais qui chambouleraient un peu l’approche moderne de la question.

Alors comment va-t-on procéder ? Et bien on va le faire de manière très pragmatique. Nous allons tout simplement isoler les textes anciens qui parlent de l’ Égypte ancienne. En se plongeant dans ces textes vous allez voir que nombre d’éléments qui ne sont pas considérés par l’ égyptologie moderne sont pourtant bels et bien réels, je pense notamment á ce que dit nul autre qu’ Hérodote sur le plateau de Gizeh où l’on retrouve ce qu’il nomme être des souterrains et des puits DANS la Grande Pyramide. Bref un programme plein de réjouissances qui commence MAINTENANT.

Détails du prochain voyage Égypte https://goo.gl/UDdjCQ

Autour de la Pyramide de Mykérinos et son parement en GRANIT !

La Pyramide de Mykerinos est ma pyramide preférée sur le plateau de Gizeh. Pourquoi? Parce qu’elle présente, non pas un intérieur ahurissant comme la Grande Pyramide de Gizeh, mais parce que les restes de son parement en granit dénotent vraiment avec ses 2 grandes soeurs.
Dénoter, c’est bien, mais il y a tout de même nombre d’autres choses à dire. Comme vous le constaterez sur les images, l’aspect du granit est pour le moins inhabituel sur des constructions d’ Égypte Ancienne, si bien que l’on se sent facilement transporté à l’autre bout du globe, au Pérou, où le granit semble, je dis bien semble, posséder les mêmes caractéristiques qu’en Égypte. Pour confirmer ce sentiment, demandons leur avis à ceux qui ont vu ces deux pays mythique.

Si le parement de la Pyramide de Mykerinos soulève bien des questions, ces dernières sont tout aussi nombreuses à mesure que l’on se rapproche de son temple que l’on définit comme le lieux de l’embaumement, du processus de momification avant d’enterrer le défunt roi dans sa pyramide.